Posieux

programme
surélévation et transformation de bâtiment de laboratoires, Agroscope fédéral de Posieux
lieu
Posieux (FR)
date
2017
surface
1'350 m2 (surélévation)
procédure
concours en procédure sélective (2e prix)
client
Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL)
team
Alexis Burrus, Raphaël Nussbaumer, Chloé Rennard, Svend Reymond, en association avec Atelier d’architecture Böcklin Maeder Cloutier

vue du nord-est avec surélévation

La surélévation s’inscrit comme la terminaison – le couronnement – du bâtiment AD : elle en reprend le rythme structurel vertical et l’horizontalité des bandeaux vitrés, pour être perçue comme venant en compléter le maillage.
Sa géométrie est générée par le gabarit permissible du côté est, l’introduction d’un bandeau d’éclairage zénithal sur le corridor central, et l’inclusion de la gaine-collecteur à l’intérieur même du nouvel étage.
La matérialité des façades fait référence au vocabulaire industriel des installations existantes de l’Agroscope (sheds en béton, verres profilés sur châssis métalliques, bardages en bacs acier, etc.). La surélévation est ainsi enrobée, en façade comme en toiture, d’une tôle aluminium inox finement perforée. Sa structure, et le jeu d’ombres et de reflets qu’elle génère, sont à lire dans le prolongement direct des verres en Profilit des étages inférieurs, dont elle reprend la verticalité.

coupe transversale

© Burrus Nussbaumer Architectes Sàrl 2018