news

Les six projets développés dans le cadre du mandat d’études parallèles Case Study Steel House, dont celui de Burrus Nussbaumer Architectes et Ingeni, seront exposés du 16 septembre au 1er octobre 2017 à Zurich : Halle D Süd, SBB Werkstätten, Hohlstrasse 400.
Les détails concernant le programme sont d’autre part disponibles sur le site de la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften.

Notre surélévation de Sécheron faisait aujourd’hui la une du quotidien Le Temps, venant illustrer un article de Pauline Rappaz sur l’exposition “Schweizweit” au Musée suisse d’architecture à Bâle.

Andreas Ruby [Directeur du Musée suisse d’architecture] explique: «Avec cette exposition, on a appris beaucoup. Comme le fait qu’il n’existe pas d’architecture suisse, mais une culture architecturale et constructive très hétérogène. C’est une véritable richesse culturelle. Ce qu’on construit dépend du lieu, du contexte. Il y a aussi une volonté manifeste chez les jeunes architectes de travailler avec l’existant. Dans les années 1980-1990, les architectes voulaient réécrire le territoire avec une architecture héroïque, sans avoir automatiquement de lien avec l’environnement bâti. Il me semble que l’architecture contemporaine sait se faire plus modeste, elle tisse des liens avec ce qui est déjà là, elle ne cherche pas à marquer les limites de son intervention.» La surélévation de Raphaël Nussbaumer est en ce sens emblématique. Les étages qu’il a ajoutés sur un immeuble dans le quartier de Sécheron, à Genève, se fondent complètement dans la masse.

(Pauline Rappaz, “L’architecture suisse existe-t-elle ?”, in Le Temps, 26 avril 2017)

Burrus Nussbaumer Architectes, en association avec l’Atelier d’architecture Böcklin Maeder Cloutier, remportent le deuxième prix pour la surélévation et la transformation du bâtiment AD de l’Agroscope fédéral de Posieux, dans le canton de Fribourg.

Burrus Nussbaumer Architectes, en association avec Ingeni, ont été retenus pour développer une thèse liée à l’utilisation de l’acier dans la construction de logements. Le mandat d’études parallèles est organisé par le Département d’architecture de la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften et concerne six équipes architectes-ingénieurs pour un total de deux sites.

Les travaux d’assainissement ont débuté au Château de Beaulieu. Ils sont organisés de manière à préserver le décor intérieur, avec de nombreuses fresques en trompe-l’œil, des frises et des parquets d’une exécution exceptionnelle, et des papiers peints dont certains datent de la construction de la maison.
Construit par Jean-Gabriel Eynard en 1811, puis agrandi en 1819 et 1827, le Château de Beaulieu, classé bien culturel suisse d’importance nationale, est considéré comme une œuvre majeure d’architecture néoclassique en Suisse.

Raphaël Nussbaumer Architectes terminent la transformation d’un appartement rue de Contamines.
Une visite de fin de chantier et un apéritif sont organisés samedi 19 décembre 2015 entre 11 et 13h.

Burrus Nussbaumer Architectes remportent le cinquième prix au concours pour la construction d’un nouveau centre communal à Genthod.
Le programme, d’environ 3’400 m2, regroupe les services de voirie et des jardins de Genthod, ainsi que des locaux pour pompiers.

Burrus Nussbaumer Architectes remportent l’appel d’offres, organisé par la Ville de Genève, pour la rénovation de deux immeubles de logements aux Pâquis.
Les immeubles de la rue Royaume, datant de la fin des années 1850, ont participé à la première phase d’urbanisation des Pâquis. Leur état vétuste nécessite aujourd’hui diverses interventions de type technique ainsi que la réfection de logements.
Le planning indicatif prévoit une fin des travaux en 2019.

© Burrus Nussbaumer Architectes Sàrl 2017