Sécheron en une du journal Le Temps

Surélévation / Rooftop extension Sécheron Le Temps 26.04.17 Burrus Nussbaumer Architectes
Notre surélévation de Sécheron faisait aujourd’hui la une du quotidien Le Temps, venant illustrer un article de Pauline Rappaz sur l’exposition « Schweizweit » au Musée suisse d’architecture à Bâle.

Andreas Ruby [Directeur du Musée suisse d’architecture] explique: «Avec cette exposition, on a appris beaucoup. Comme le fait qu’il n’existe pas d’architecture suisse, mais une culture architecturale et constructive très hétérogène. C’est une véritable richesse culturelle. Ce qu’on construit dépend du lieu, du contexte. Il y a aussi une volonté manifeste chez les jeunes architectes de travailler avec l’existant. Dans les années 1980-1990, les architectes voulaient réécrire le territoire avec une architecture héroïque, sans avoir automatiquement de lien avec l’environnement bâti. Il me semble que l’architecture contemporaine sait se faire plus modeste, elle tisse des liens avec ce qui est déjà là, elle ne cherche pas à marquer les limites de son intervention.» La surélévation de Raphaël Nussbaumer est en ce sens emblématique. Les étages qu’il a ajoutés sur un immeuble dans le quartier de Sécheron, à Genève, se fondent complètement dans la masse.

(Pauline Rappaz, “L’architecture suisse existe-t-elle ?”, in Le Temps, 26 avril 2017)

© Burrus Nussbaumer Architectes Sàrl 2019

WordPress Lightbox Plugin