Le Reposoir

programme
école primaire, école enfantine, unité parascolaire, piscine et salle de sports
lieu
Nyon (VD)
date
2013
surface
15'500 m2
procédure
concours en procédure ouverte (5e prix)
client
Ville de Nyon
team
Alexis Burrus, Raphaël Nussbaumer, Damien Romanens, en association avec M. Agarici Architecte
consultants

vue extérieure

Le projet réduit les multiples facettes du programme à trois entités, exprimées chacune dans un bâtiment distinct. De par cette répartition, piscine, enseignement et gymnastique deviennent des éléments aisément reconnaissables dans un contexte plus important.
Les trois bâtiments sont en outre traités en lien direct avec leur contexte le plus immédiat : volumes et hauteurs varient ainsi selon leur position dans la composition, donnant lieu à une forme urbaine en adéquation avec l’échelle du Parc du Reposoir ainsi qu’avec le futur quartier En Gravette situé au-delà de la route de Signy :
1. en face de la future Place Blanche, la piscine couverte se présente comme un bâtiment s’adressant à un large public. Portée par un socle, la halle des bassins exploite la totalité du gabarit disponible afin de marquer volumétriquement et symboliquement – en tant que bâtiment-phare – l’entrée du site, articulant ainsi la transition spatiale entre le Parc du Reposoir et la future Place Blanche
2. le bâtiment dédié à l’enseignement, qui regroupe école primaire, UAPE et restaurant scolaire, est quant à lui un volume allongé, de deux niveaux, le long du chemin des Ecoliers. Ses dimensions suggèrent un caractère public et lui permettent de se distinguer des deux barres de logements voisines. Il délimite le Parc du Reposoir en sa frange sud-est tout en garantissant les coulées vertes prévues par le plan de quartier – accents visuels marqués par des retraits de la façade. Côté parc, un grand couvert accompagne sur toute sa longueur cet espace vert domestiqué
3. enfin, la salle omnisports, au nord-est du site, adopte un gabarit de faible hauteur – correspondant à un étage unique hors-sol – qui tient compte de la proximité d’habitations individuelles et de leur jardins, ainsi que du degré d’ombrage que leur apporterait l’implantation d’un volume haut.

plan de situation

élévation sud

plan du rez-de-chaussée

plan du premier étage

maquette

© Burrus Nussbaumer Architectes Sàrl 2018